L'espace web de Paul et Claudette Godin

     Photos        Généalogie   Carnets de Voyage 

Carnets de voyage

Quelques réflexions sur notre croisière de Hong Kong à Athènes
au mois d'avril et mai 2007.
 
Carnet de voyage 1 : L'Inde
Carnet de voyage 2 : Oman et Louxor (Égypte)
Carnet de voyage 4 : Le Canal de Suez
Carnet de voyage 5 : Le Caire et les pyramides d'Égypte
                                        

Carnet de voyage no 3 : Petra au Royaume Hachémite de Jordanie

Après une visite de deux jours à Louxor, nous quittons le port de Safaga, Égypte, le 29 avril vers 18h, et mettons le cap vers le port d’Aqaba au Royaume Hachémite de la Jordanie. Nous remontons la Mer Rouge vers le nord pour entrer dans le golf d’Aqaba. Nous avons alors la péninsule du Sinaï à notre gauche et l’Arabie Saoudite à notre droite. À notre arrivée au fond du golf, il y a la ville Aqaba à la droite et la ville d Eilat, Israël à notre gauche. Pour toute fin pratique c’est le même lieux et les deux villes se touchent.


L'extrémité nord de la mer Rouge et les deux oreilles de lapin, soit le
Golf de Suez à gauche et le golf d'Aqaba à droite

Nous arrivons à Aqaba lundi le 30 avril vers 8h du matin. Dès que nous recevons la permission de descendre du bateau de la part des autorités portuaires, nous prenons un autobus en direction de Petra.

Nos premières impressions sont positives. Il fait moins chaud, environ 20c seulement et la ville d'Aqaba semble moderne et propre. Notre guide semble très sympathique. Son bon sens et ses connaissances tranchent nettement sur notre guide de Louxor. Je crois que c'est le meilleur guide que nous avons connu pendant tout le voyage.

La ville antique de Petra a été aménagée en premier par les Nabatéens du VI s. av. J.-C. Au 1er s. ap. J.-C. Les bâtiments qui s’y trouvent sont taillés directement dans le roc. La ville est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO et a connu une certaine célébrité après le tournage du film Indiana Jones and the Last Crusade. Le monument décrit comme étant le Khazneh est représenté comme le temple sacré dans le film où il retrouve le saint grale.

L’approche de la ville est particulière. Pour s'y rendre il faut passer dans un long et étroit couloir, appelé le Siq. Les murs peuvent atteindre 600 pieds de hauteur et le Siq débouche en face du fameux temple d’Indiana Jones. C’est une longue marche, environ 1,5 kilomètres, mais nous sommes très richement récompensés à l'arrivée lorsque nous entrevoyons la façade du temple.

 


Le Siq avec un aperçu du Khazneh

Nous entrons alors dans une vallée perpendiculaire au Siq. Entre la fin du Siq et la façade du Temple l'espace est restreint.  Il faut s'éloigner de l'entrée du Siq pour photographier le temple.


Le Khazneh

En descendant cette vallée on aperçoit ne nombreuse autres monuments taillés dans la pierre.


En plus, à certains endroits, la pierre est striée de couleurs multiples. 


Pierres striées à Petra.

Explications? Voir le site de Schlumberger : http://www.seed.slb.com/fr/scictr/watch/stratifi/index.htm

 

Il y a des théories selon lesquelles, Moïse aurait séjourné ici. En fait il y a plein de rumeurs et mythes touchant cette ville qui était encore habitée par des Bédouins jusqu'en 1984 lorsque le gouvernement a décidé de protéger le site.  Pour plus d'information voir: http://www.bibleplaces.com/petra.htm

La visite prend quelques heures et représente une marche assez longue. Il y a possibilité de faire le trajet en voiture à cheval, à dos de chameau ou encore à dos d’âne. Comme nous avions amplement de temps nous avons marché tranquillement dans ce lieu merveilleux ! Je crois, que ce fut la visite la plus agréable de notre long voyage. La ville ancienne de Petra, en plus d'être candidate pour l'honneur d'être reconnue comme une merveille du monde moderne,  est réellement une merveille du monde.

Après notre visite de la ville antique de Petra, nous avons pris un repas dans un hôtel de la ville moderne de Petra. Par la suite notre autobus nous a menés à Wadi Rum. Il s’agit d’un désert qui était habité par les Bédouins et qui a été rendu fameux par Laurence d’Arabie dans son livre Seven Pillars of Wisdom. Ce titre fait référence à une montagne dans ce désert où on peut distinguer sept colonnes (ou cinq ou six selon la perspective de chacun).


Seven Pillars of Wisdom dans le désert de Wadi Rum, en Jordanie

Wadi Rum est maintenant un parc national. Pour le visiter nous avons pris place dans des Jeeps à ciel ouvert. Ce désert est d’une beauté. Le sable ressemble à une mer d’où sortent de nombreux pics et montagnes. Pour nous, quand on y pénètre, c’est comme dans un labyrinthe. Je ne sais pas quelle distance nous avons pu faire avant de faire un arrêt pour contempler le coucher du soleil. Spectacle absolument fabuleux. On se serait cru sur la lune.


Arrêt pour admirer le coucher du soleil.

Rapidement la lumière du jour est remplacée par celle que nous donne la lune qui est presque pleine. En plus pas un nuage dans le ciel. On distingue clairement le sommet des montagnes contre le ciel, et comme il n’y a aucune lumière artificielle ici, les étoiles nous semblent être exceptionnellement brillantes !

Nous reprenons la route dans nos Jeeps pour nous rendre au pied d’une montagne où les Bédouins ont dressé des tentes organisées en fer à cheval autour d’un espace où on a aménagé une cuisine de désert. Les Bédouins nous on a fait cuire de l’agneau et autres viandes dans la façon traditionnelle. Les tentes sont ouvertes vers le centre et à l’intérieur des tentes, il y a des tables qui sont surbaissées avec des genres de matelas autour. Ce n’est pas le grand confort mais c’est très bien fait. On nous a servi un délicieux repas avec viandes, couscous, boissons de toutes sortes tout en respectant leurs coutumes et nos caprices! (On n’a pas été obligé de manger avec nos mains (i.e. la main droite); il y avait des couverts du vin, de la bière et du Coca-Cola). Qu'Alla soit loué!


Notre repas chez les Bédouins de Wadi Rum en Jordanie

C’est très tard, vers 22h45, que nous rejoignons notre bateau. Nous y sommes reçus avec l’orchestre sur le quai interprétant "When the Saints come marching in", une immense banderole "Welcome Home" ainsi que plein de personnel qui nous offre boissons fraîches et serviette chaudes. C’est une belle façon de finir une journée extraordinaire et tout le monde est de bonne humeur! Nous partons aussitôt en direction du Golf de Suez. Prochaine escale, Port Saïd. Pour s’y rendre, il faut remonter le Golf de Suez (l'autre oreille de lapin) et traverser le canal du même nom. De Port Saïd, nous nous rendrons au Caire et visiterons les pyramides.

Retour à notre espace web

Carnet de voyage 1 : L'Inde
Carnet de voyage 2 : Oman et Louxor (Égypte)
Carnet de voyage 4 : Le Canal de Suez
Carnet de voyage 5 : Le Caire et les pyramides d'Égypte