L'espace web de Paul et Claudette Godin

     Photos        Généalogie   Carnets de Voyage 

Carnets de voyage

Quelques réflexions sur notre croisière de Hong Kong à Athènes
au mois d'avril et mai 2007.

Carnet de voyage 1 : L'Inde
Carnet de voyage 2 : Oman et Louxor (Égypte)
Carnet de voyage 3 : Petra au Royaume Hachémite de Jordanie
Carnet de voyage 5 : Le Caire et les pyramides d'Égypte
                                          
Carnet de voyage 4 : Le Canal de Suez

(Ce volet devait être sur le canal de Suez et notre visite au Caire. J'en ai écrit un peu trop long sur le canal et j'en écrirai un autre sur le Caire.)

Nous quittons Aqaba, en Jordanie, vers 23h, le 30 avril 2007. Le premier mai est une journée en mer. Nous passons au large de Sharm el Sheik vers les 7h du matin mais comme nous sommes encore au lit ce n’est que plus tard dans la journée que nous l’apprenons ! Nous mettons presque toute la journée à remonter le Golf de Suez mais à vitesse réduite. Nous voyons beaucoup de plates-formes de forage et d’exploitation pétrolière. Certaines nous apparaissent gigantesques et nous nous demandons si François Godin les a visitées dans le cadre de son travail en Égypte.

En soirée, il y a un cocktail informel pour les passagers canadiens. Une réduction de prix nous est offerte sur le drink du jour : "Canadian Club et Ginger Ale Canada Dry !". Nous sommes 138 canadiens à bord sur un total de 780 passagers. Un des avantages des croisières, c’est le temps que nous avons pour faire la rencontre des autres passagers. Après déjà 30 jours en mer, personne ne semble trop malheureux en ce premier mai 2007 et vive le Canada.  (J'avais oublié pourquoi je ne buvais plus de Canadian Club. Maintenant je m'en souviens. Ma visite aux Indes n'a rien changé. Je préfère encore le Bombay Saphire London Dry Gin).

Pendant la nuit nous atteignons Suez et au réveil, le bateau est ancré au large du port de Suez dans l’attente d’être autorisé à traverser le canal. Notre itinéraire ne mentionne pas l’heure de notre entrée dans le canal mais il précise que notre arrivée à Port Saïd sera à 2h du matin le 2 mai.

Le transit des navires dans le canal est organisé en convois. Il y a seulement un convoi par jour en route vers le nord et deux convois en route vers le sud. Les navires se croisent au grand lac Amer principalement. Quand nous y sommes arrivés, les bateaux en direction sud étaient tous à l’ancre!

Contrairement au Canal de Panama, ici c’est un canal entièrement au niveau de la mer. Donc, pas d’écluses. Par contre le canal de Suez fait 163 kms de longueur contre 65 kms pour le canal de Panama. Nous mettrons environ 10 heures pour le traverser.


Le canal a ouvert en 1869. En 1948 le gouvernement égyptien en interdisait le passage aux navires en provenance ou à destination d’Israël. Après la saisie du canal par l’Égypte en 1956, et suite aux ’interventions militaires britannique et française, le président Gamal Abdel Nasser à fait couler des bateaux dans les parties les plus étroites du canal. La circulation est interrompue de novembre 1956 jusqu’en mars 1957.

Le même scénario s’est déroulé lors de la guerre de six jours et cette fois le canal a été fermé pendant 8 ans, soit de juin 1967 à juin 1975. Le canal n’a jamais repris son importance économique après sa réouverture en 1975. Sa fermeture a entraîné la construction de "supertankers" qui sont trop gros pour le canal et qui continuent d’assurer le transport d’une très grande quantité de pétrole dans le monde. Comme le canal constituait une des sources de revenus principales du pays, sa fermeture en 1967 est une catastrophe dont les conséquences se ressentent encore aujourd'hui.

Nous partons plus tôt que prévu. Dès 8h. relevons l’ancre pour aller prendre place dans le convoi. Comme on laisse environ un mille marin entre chaque bateau, il est impossible de voir le convoi en entier. Nous passons le port de Suez vers 8h20.


Nous entrons dans le Canal avec le port de Suez à notre gauche. (Photos prise à 8h23)

Il y a une particularité sur notre bateau que je trouve regrettable. Impossible de se rendre à l’extérieur du bateau à l’avant. Donc, les photos du Canal qui s’approche sont prises à travers une vitre teintée. Une fois dépassé Suez, c'est, en grande partie, le désert de chaque coté. Il y a des petits villages, des camps armés et de petites embarcations de toutes sorte. Il y a également des ferries à plusieurs endroits, des pont flottants que nous voyons en pièces détachées le long du canal et un magnifique pont qui relie l'Afrique à l'Asie.


Sections de ponts flottants

J'ai remarqué ce qui semblait être d'immenses étangs à proximité du canal. Certains des ces étangs laissaient échapper l'eau dans le canal. Ce n'est que plus tard que j'ai compris la nature de ces étangs. Le canal doit constamment faire l'objet de creusage. Nous avons vu de gigantesques dragues aspiratrices qui creusent le fond et rejettent l'eau et le sable dans ces étangs au moyen de long tuyaux munis de flotteurs jusqu'à leur arrivée aux abords du canal. Ces tuyaux déversent l'eau et le sable dans un premier étang de sédimentation. L'eau de surface de ce premier étang se déverse dans un deuxième et l'eau ne revient au canal qu'après avoir passé dans un troisième étang. Les trois étangs peuvent occuper une distance de plusieurs kilomètres.


Dragues aspiratrices. (Comme dirait Acadieman : " Ça, ça suce ! " )

 (À la droite, en bordure du canal, le premier étang permettant à l'eau de se séparer du sable.) 

En après midi, vers 15h, nous traversons une tempête de sable. C'est une première pour nous et sur un bateau de croisière en plus !  Ça coupe la visibilité et ce n'est pas très bon pour les caméras !  Nous arrivons à un endroit où le canal se divise en deux. Les bateaux qui viennent à notre rencontre semblent flotter dans le sable.  On ne voit plus les bateaux en avant à l'arrière de nous dans le convoi.


Pendant la tempête de sable

Nous arrivons à Port Saïd vers 18h le 2 mai, bien en avant de l'horaire qu'on nous avait annoncé !


Port Saïd, le 2 mai 2007

En principe nous serions arrivés en pleine nuit. En plus nous avons un départ tôt pour le Caire. Nous devons être là à 4h15 pour les assignations d'autobus et la longue route vers le Caire.

 

 

Retour à notre espace web

Carnet de voyage 1 : L'Inde
Carnet de voyage 2 : Oman et Louxor (Égypte)
Carnet de voyage 3 : Petra au Royaume Hachémite de Jordanie
Carnet de voyage 5 : Le Caire et les pyramides d'Égypte